Rechercher

Habit de Grenadier à Pied de la Garde Impériale au Premier Empire

Revue de détails :

" Le devis du 8 septembre 1800, décrit l'uniforme adopté pour les grenadiers: L'habit, en drap bleu, avait le collet de même couleur, les revers et les pattes de parements en drap blanc, les parements et les liserés en drap écarlate, la doublure et les retroussis en cadis écarlate ornés de grenades et des épaulettes. A ce devis trop succinct nous pouvons ajouter les pattes de parement à trois pointes, les poches simulées en long, les retroussis agrafés ornés de grenades brodées en laine aurore sur drap blanc découpé ... Il entrait dans la confection d'un habit 22 petits boutons et 11 gros. Cet habit, qui subira ultérieurement des petits changements dans sa coupe, restera en service jusqu'en 1815." Réf: Lucien Rousselot/Grenadier de la Garde/Planche N°40


Exemple de base documentaire: Musée de L'Emperi:

1/ l'Original, Habit du Général Dorsenne (a droite)

2/ Un des facsimiles réalisé par Les Ateliers du Chat Botté pour la Musique de Dijon avec le galonnage de tambour.

 

Les détails :

Conformément au règlement, le bas du revers de l'habit s'arrête au niveau du rabat de la poche du gilet en hauteur et à 2/3 de sa longueur

 

Passants d'épaulettes Col droit, rigide, Parements de manches

rouge bordés de blanc se rétrécit en haut à trois pointes

 

Grenades de retroussis Fermeture par agrafes

brodées en aurore Deux vraies poches incrustées et cousues sur drap blanc dans les basques sur toutes les épaisseurs.

 

Doublure en coton Passepoils incrustés Passepoils de fausses poches

rabattue à la main dans les basques en accolades